Photographie de nature : 5 années d’anecdotes


Quatre années plus une

Cela fait cinq années que je vous raconte, sur ce site, ma pratique de la photographie de nature et de paysages, à proximité de chez moi au nord des Yvelines. Cinq années d’anecdotes à propos de mes rencontres animalières au fil des saisons, sous des ciels favorables ou maussades… Cinq années, déjà !

En fait, il serait plus juste de dire : quatre années plus une ! Quatre années qui se sont déroulées comme je les avais imaginées, avec leurs lots de surprises, d’imprévus, de déconvenues, mais surtout de bonheurs…

La cinquième année

La cinquième, c’est 2020 ! Le coronavirus a bien entendu chamboulé tous mes projets photographiques.

Premier confinement, à la fin de l’hiver. Je ne verrai le retour des beaux jours que depuis ma fenêtre… Je ne constaterai le retour des oiseaux migrateurs qu’à travers leurs chants. Je ne ferai qu’imaginer les oisons de Bernaches du Canada – juste nés – que je verrai pas grandir et dont je ne ferai pas le portrait…

Deux occasions, malgré tout, de tirer l’appareil photo du sac : la pleine Lune d’avril dont je vous ai parlé et deux jeunes écureuils venus jouer – un matin – au milieu du lierre qui a colonisé un frêne devant chez moi…

Deux jeunes écureuils jouent dans le branchage d'un frêne

Une liberté de mouvement retrouvée, mais…

Arrive enfin le déconfinement. Liberté de mouvement retrouvée. Je pars – sans délai – observer papillons et libellules et réaliser quelques images de ce printemps qui m’a manqué et qui touche bientôt à sa fin. 

L’été arrive et peu d’opportunités en photo animalière. C’est bien la première fois que cela m’arrive. Manque d’inspiration ? La faute à cette énième canicule ? 

Et puis l’imprévu : une panne matérielle ! Le petit télé-zoom que j’utilise, pour la photo de nature, défaille côté mise au point ! Un séjour au SAV de la marque s’en suit…

Heureusement, il me reste un zoom qui « cadre plus large ». Je vais entamer une série sur quelques paysages des bords de Seine et sur la flore voisine en ce début d’automne. Cela ne démarre pas trop mal : petites brumes matinales, jolies lumières, etc… Je me dis : vivement novembre, que les paysages des coteaux s’habillent de jaune et de roux… 

Brume sur la Seine
Brume sur la Seine
Brume et reflets sur la Seine
Brume et reflets sur la Seine
Fleur de Panais sauvage
Fleur de Panais sauvage
Polypore soufré
Champignon Polypore soufré
Sureau hièble
Baies de Sureau hièble
Feuille de Grande Bardane
Feuille de Grande Bardane
Fleur de Carotte sauvage
Fleur de Carotte sauvage
Chardon sur fond végétal
Chardon : les piquants de l'automne

Un nouveau confinement

Cette agréable et prometteuse perspective tourne court le 30 octobre ! Reconfiné, comme tout le monde, le photographe de nature ! Mes bords de Seine préférés deviennent inaccessibles ! Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage disait un célèbre fabuliste… J’attends donc des jours meilleurs qui finissent par arriver… en décembre ! La nature arbore désormais un aspect hivernal, les arbres et arbustes ont presques tous perdus leur feuillage. Quelques heureuses scènes de la vie de la faune sauvage me permettent de faire queques images… 

Volée de Bernaches du Canada
Volée de Bernaches du Canada
Volée de Cygnes tuberculés
Volée de Cygnes tuberculés
Héron cendré en vol
Héron cendré en vol
Feuilles de Charme commun
Feuilles de Charme commun

Sous de meilleurs auspices ?

Alors que j’écris ces lignes, nous sommes le 14 janvier, les fêtes sont passées, nous espérons tous cette année nouvelle sous de meilleurs auspices, et le retour de jours plus insouciants.

Plein de nouveaux projets photographiques me traversent l’esprit. J’espère qu’ils se réaliseront…

En attendant, la météo du prochain week-end s’annonce capricieuse et hivernale. Je partirai peut-être, arpenter la campagne et rapporter – je l’espère – quelques belles images de saison : les premières de l’année !

Bonne année à tous, bonne santé, prenez soin de vous et à bientôt pour de nouvelles anecdotes…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *