L’hiver et le photographe de nature


L’hiver est là, quoique…

L’hiver est là, sur le calendrier du moins, car cette année c’est une inhabituelle douceur qui l’emporte. Où sont les petits matins glacés, qui font étinceler la végétation de givre, craquer le sol glacé sous les pas et geler la surface des mares et des étangs comme en janvier 2017 ? Quasi absents cette année. Ciel bas avec éclaircies, vent et pluie en lieu et place ! Les belles journées ensoleillées sont rares… Alors, vais-je remettre les sorties photo à des jours meilleurs ? Attendre le retour du printemps dans mon petit coin de nature au nord des Yvelines ? Pensez-vous : ces journées ingrates sont autant de défis à relever, de choses banales à regarder d’un œil neuf, de persévérance dont je dois redoubler, avec parfois quelques jolies rencontres animales au détour d’une haie ou d’un chemin…

 

Quels sujets photographier ?

1. Les paysages

Ceux dans lequels évoluent les mammifères et oiseaux que je photographie habituellement. En cette saison le soleil se lève tard et reste assez bas longtemps sur l’horizon. Quand la grisaille n’est pas au menu du jour, la lumière qui en résulte crée parfois une atmosphère douce et mélancolique, que je ne manque pas de saisir, sur ces paysages que j’ai arpentés et photographiés à maintes reprises aux beaux jours…

Un étang, un matin d'hiver avec quelques oiseaux d'eau

Reflets d’hiver sur un étang…

2. Les végétaux

Quand je chemine, je suis en constante quête d’indices d’une activité animale : le bruissement d’un merle fouillant les feuilles mortes au sol, les gloussements d’un écureuil jouant – en haut d’un arbre – avec un congénère… Quand le succès n’est pas au rendez-vous, la recherche de sujets végétaux est une alternative intéressante. Omniprésentes dans les prairies en friche, la Carotte sauvage ou la Grande Berce – désormais desséchées – permettent quelques compositions monochromes. Certains arbres recèlent, également, des détails, des motifs graphiques sur leur tronc qui m’attirent tout autant. D’autres sources d’inspiration peuvent également se présenter : mousses, lichens, baies d’arbustes, etc…

Fleur de Carotte sauvage desséchée par l'hiver

L’hiver de la Carotte sauvage…

Lianes de Clématite vigne blanche sur un chemin en hiver

Lianes croisées…

Mousse et lichen sur une branche

Mousse et lichen…

3. Les animaux

Enfin, les habitants de ce décor hivernal : mésanges en tous genres, Rouge-gorges, Pics verts, écureuils et parfois même un renard sont toujours là ! Le froid – quoique très relatif – ne me fait pas oublier qu’en cette saison, les animaux dépensent beaucoup d’énergie pour chercher une nourriture qui se fait rare. J’en tiens compte dans mon approche pour leur créer le moins de dérangement possible. Je connais les habitats, les territoires et les habitudes de nombre d’entre-eux. Je me dirige donc lentement et indirectement vers mes postes d’observation et de prises de vues du moment. J’essaye de me fondre dans le décor et de me faire oublier… et j’attends. Au bout parfois, la récompense d’une photo intéressante, mais souvent pas. Patience indispensable, donc !

Rouge-gorge perché sur une branche, un matin d'hiver

Rouge-gorge en bordure de chemin…

Mésange bleue perchée, un matin d'hiver

Bleue sur bleu…

Mésange charbonnière perchée, un matin d'hiver

L’œil vif d’une Mésange charbonnière, un matin d’hiver…

Mésange à longue queue suspendue à une branche, un matin d'hiver

Mésange à longue queue en quête d’un en-cas…

Écureuil roux sur une branche d'arbre, un matin d'hiver

Une pause pour une pose…

Renard roux et lisière de buissons, un matin d'hiver

Ce Renard roux avait eu vent de ma présence avant que je ne le repère…

À quand le printemps ?

Nous sommes la deuxième quinzaine de février. Par delà la grisaille, je songe déjà aux premiers signes du printemps… Mais ne serait-il pas déjà là ? Les prunus et merisiers qui fleurissent au bord des chemins depuis une semaine, les bourdons et syrphes que j’entrevois voler par-ci, par-là me disent que oui ! Quant au premier oiseau migrateur, je m’attends à le croiser très prochainement !

 

Et vous, la mauvaise saison fait-elle prendre ses quartiers d’hiver à votre appareil photo ?

 

À bientôt, pour de nouvelles images et de nouvelles anecdotes…

 

Fleur de prunus, en fleur, en hiver

Déjà en fleur !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *